Revue de la Haute-Auvergne

T. 78, janvier-mars 2016 

 

Dossier :

Art nouveau et art déco dans le Cantal

 

Présentation, par Véronique Breuil-Martinez

 

3

Dominique Moiriat : La villa Suzanne d’Aurillac, rare témoignage de l’Art nouveau dans le Cantal

7

Guilaine Pons : Une maison Art nouveau dans le bourg de Chavagnac

19

Guilaine Pons : La Cheyrelle à Dienne. Une propriété familiale façonnée de 1902 à 1909 par les architectes-décorateurs Réné Dulong (1860-1944) et Gustave Serrurier-Bovy (1858-1910)

25

Guilaine Pons :

Maryse et Christophe Mazars ont quitté le Pas-de-Calais pour venir s’installer à demeure avec leurs trois filles sur le domaine de La Cheyrelle.

·         Comment avez-vous connu cette propriété et décidé de l’acquérir ?

CM : Par hasard, je suis tombé sur cette annonce de vente du château et comme je devais me rendre non loin du Cantal, j’ai décidé d’aller visiter La Cheyrelle mais aussi la vallée. Là, j’ai eu un véritable coup de cœur. J’ai également tout de suite vu le potentiel touristique de ce site et de son environnement. De plus, le hasard a voulu, que je sois déjà venu à Dienne étant enfant avec mes grands-parents.

MM : On a fait la deuxième visite ensemble et je me suis tout de suite projetée  dans ce site et dans ces lieux. Et encore une coïncidence, qui nous ramène vers La Cheyrelle, un de nos amis n’est autre que le neveu de Georges Watelet qui a été le premier à parler des travaux de Serrurier-Bovy.

·         Connaissiez-vous auparavant les travaux de Réné Dulong et/ou de Serrurier-Bovy  avant de venir à la Cheyrelle ?

CM et MM : Non, mais nous étions plus sensibles aux travaux d’Horta qu’à l’Ecole de Nancy aussi le travail de Serrurier-Bovy ne pouvait que nous plaire et nous intéresser. Nous nous sommes beaucoup documentés et nous avons reçu et communiquer avec la famille Trillat.

·         Quels sont vos projets pour ce domaine ?

CM et MM : Nous souhaitons poursuivre la valorisation et la conservation de La Cheyrelle qui comme tous les propriétés demandent des travaux d’entretien et de réparation. Et nous commençons dès cette année  par le mur de soutènement de la terrasse. Nous voudrions aussi étudier et restaurer le parc (et ses arbres) qui a subi des modifications mais a été  surtout endommagés par la tempête de 1999.

Le Cheyrelle est une maison d’habitation avant tout et non un musée. Nous avons le projet de développer des chambres d’hôtes pour recevoir, accueillir et faire découvrir cette demeure et son environnement. Nous voulons aussi poursuivre l’ouverture au public pour montrer le travail de Dulong et Serrurier-Bovy exceptionnel et novateur qui a été fait sur cette propriété. 

 

Entretien réalisé par GP le  28 janvier 2016

 

 

Maryse et Christophe Mazars ont quitté le Pas-de-Calais pour venir s’installer à demeure avec leurs trois filles sur le domaine de La Cheyrelle.

·         Comment avez-vous connu cette propriété et décidé de l’acquérir ?

CM : Par hasard, je suis tombé sur cette annonce de vente du château et comme je devais me rendre non loin du Cantal, j’ai décidé d’aller visiter La Cheyrelle mais aussi la vallée. Là, j’ai eu un véritable coup de cœur. J’ai également tout de suite vu le potentiel touristique de ce site et de son environnement. De plus, le hasard a voulu, que je sois déjà venu à Dienne étant enfant avec mes grands-parents.

MM : On a fait la deuxième visite ensemble et je me suis tout de suite projetée  dans ce site et dans ces lieux. Et encore une coïncidence, qui nous ramène vers La Cheyrelle, un de nos amis n’est autre que le neveu de Georges Watelet qui a été le premier à parler des travaux de Serrurier-Bovy.

·         Connaissiez-vous auparavant les travaux de Réné Dulong et/ou de Serrurier-Bovy  avant de venir à la Cheyrelle ?

CM et MM : Non, mais nous étions plus sensibles aux travaux d’Horta qu’à l’Ecole de Nancy aussi le travail de Serrurier-Bovy ne pouvait que nous plaire et nous intéresser. Nous nous sommes beaucoup documentés et nous avons reçu et communiquer avec la famille Trillat.

·         Quels sont vos projets pour ce domaine ?

CM et MM : Nous souhaitons poursuivre la valorisation et la conservation de La Cheyrelle qui comme tous les propriétés demandent des travaux d’entretien et de réparation. Et nous commençons dès cette année  par le mur de soutènement de la terrasse. Nous voudrions aussi étudier et restaurer le parc (et ses arbres) qui a subi des modifications mais a été  surtout endommagés par la tempête de 1999.

Le Cheyrelle est une maison d’habitation avant tout et non un musée. Nous avons le projet de développer des chambres d’hôtes pour recevoir, accueillir et faire découvrir cette demeure et son environnement. Nous voulons aussi poursuivre l’ouverture au public pour montrer le travail de Dulong et Serrurier-Bovy exceptionnel et novateur qui a été fait sur cette propriété. 

 

Entretien réalisé par GP le  28 janvier 2016

 

 
L’ancienne école des filles de Riom-ès-Montagnes

41

Véronique Breuil-Martinez : Art nouveau au Musée d’art et d’histoire Alfred-Douët de Saint-Flour. L’horloge de parquet de Victor Fonfreide et la bibliothèque Majorelle

45

Arnaud Alexandre :  Pierre Fix-Masseau (1869-1937) et la création du monument aux morts de Saint-Martin-Valmeroux

53

Nicolas Laparra :  Les projets Art déco de Georges Breuil (1903-1999), architecte à Aurillac

67

Véronique Breuil-Martinez :  Art déco et patrimoine thermal. Fontaine et banc d’accueil des Thermes du Par à Chaudes-Aigues et hôtel Vialette de Vic-sur-Cère

87

Pascale Chappot :  Les vitraux et œuvres de l'atelier Mauméjean dans le Cantal

95

Lucie Dorsy :  Un monument à la mémoire de Paul Doumer

111

Jean-Philippe Usse : Itinéraire Art déco dans le centre-ville d'Aurillac

 

121

Objets d’art

 

Les cloches de Champagnac-les-Mines, église paroissiale Saint-Martin Sainte-Marie, par Véronique Breuil-Martinez
 

129

Notes et documents

Une mystérieuse sculpture du Siècle d’or espagnol découverte à Vic-sur-Cère, par Cyril Peltier

 

 

135

Chronique

 

Bibliographie

Recensions, par Guy Jalenques et Alain Delpirou

145

Publications récentes

147

En ligne

Les musiciens d'Église du Cantal autour de 1790. L'enquête MUSÉFREM mise en ligne, par Isabelle Langlois

 

149

Brèves patrimoniales, par Régina Stehelin

153

Vie de l’association

160